Ubuntu 11.10 : L’interface « Unity » trop gourmande ?

Oui !

Et non… (Nous allons traiter le cas d’une machine à 512Mo de RAM)

Ubuntu continue son chemin vers l’interface bling bling destinée au grand public, c’est un fait, mais beaucoup d’entre nous aiment le bureau gnome tout autant que cette distribution.

Que faire ?

Utiliser Ubuntu Minimal ? Oui pourquoi pas, une autre solution est de juste ajouter le paquet gnome-panel gnome-sessions-fallback qui permet d’avoir deux choix supplémentaires dans la liste des sessions disponibles à la connexion (accessible via l’engrenage à droite du nom d’utilisateur).

sudo apt-get install gnome-panel

sudo apt-get install gnome-session-fallback

Constatations factuelles :

Le 22 octobre lors d’une install party nous avons rencontré le cas d’une machine disposant de 512Mo de RAM, installation d’Ubuntu 11.10 (on a pris des risques mais faut bien essayer pour ce rendre compte). Une fois l’installation finie une session ouverte (avec les applications en arrière plan par défaut) seulement  10Mo de RAM disponible (donc le swap avait commencé à prendre le relais) résultat la machine était presque inutilisable.

Nous avons installé gnome-panel et choisis GNOME Classic (No effects) Le résultat fut sans appel, je n’ai pas noté la RAM libre une fois la session ouverte, mais l’utilisation de la machine était correcte (Firefox+pub flash+ouverture de diaporama depuis un mail avec LibreOffice Impress sans problème)

PS : Il semblerai que la session Ubuntu 2D allège le travail de la carte graphique (utile si elle est de veille génération) mais ne réduise pas ou très peu la consommation de RAM.

PPS : La même méthode peut servir à installer gnome-shell (une interface dans le style d’Unity mais native à l’environnement GNOME) qui ajoutera la session de type GNOME

2 réflexions au sujet de « Ubuntu 11.10 : L’interface « Unity » trop gourmande ? »

  1. J’ajoute que depuis gnome3, il ne suffit plus de faire un clic-droit sur un tableau de bord pour le configurer, mais alt+clic-droit. (voir Super+Alt+Clic-droit depuis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.